Hommage à ceux des « Procès des 42 et des 16 » et particulièrement aux républicains Espagnols.

Le dimanche 12 février 2006 à la Chapelle Basse Mer, commune du vignoble nantais, 4 à 500 personnes ont assisté à l’inauguration de la stèle érigée en l’honneur de cinq résistants espagnols fusillés par les nazis en février 1943.
Cette stèle est l’œuvre du plasticien nantais d’origine allemande Ekkerhart Rautenstrauch, qui, après quelques hésitations, avait accepté de concevoir ce beau monument.
La cérémonie s’est déroulée en présence du drapeau républicain Espagnol et de 24 drapeaux d’associations d’Anciens Combattants, de Résistants et de Déportés, et de deux familles espagnoles, retrouvées avec les concours de l’Ambassade d’Espagne, par le collectif du «Procès des 42 », qui à sorti de l’oubli la mémoire des Fusillés de 1943.
Venues de Galice, les deux filles de Alfredo GOMEZ OLLERO, qui n’ont pas revu leur père après 1936,
étaient accompagnées de six membres de leurs familles, dont leurs deux fils Miguel et José, venus en éclaireur sur la tombe de leur grand-père au mois de septembre 2005. Elles se sont rendues dès le samedi dans ce petit cimetière où repose leur père, et ont déposé un peu de terre de Galice sur ce carré des Fusillés.
La sœur de Miguel SANCHEZ TOLOSA, prénommée par ses parents Miguela en souvenir de leur fils aîné disparu, était venue de Valencia avec sa fi lle. Miguel avait quitté les siens à l’âge de 16 ans pour combattre dans l’Armée Républicaine Espagnole et, jusqu’en 2005, sa famille ignorait ce qu’il était devenu depuis 1939.
L’après-midi accompagnées de Mme Jacqueline Timbaud et des camarades des comités départemental et local du souvenir, elles étaient accueillies à la Sablière et au Musée par nos amis Castelbriantais.
Le dimanche, avec Mr Jamin, Maire et Conseiller Général de La Chapelle Basse-Mer, elles ont dévoilé la stèle en un geste rempli d’émotion retenue. Après le dépôt des gerbes, ont retenti la sonnerie aux morts, la Marseillaise, le chant des Partisans, le chant républicain espagnol « El paso del Ebro ».
Cette cérémonie au cimetière s’est déroulée en présence de Mr P. Maréchal, Président du Conseil Général, ainsi que des représentants du Préfet de Région, du Président du Conseil Régional, du Député-Maire de Nantes, et de nos amis J.Louis Lecorre, Maire de Trignac, Marc Justy, Maire de St Joachim et Liliane Plantive, Maire de La Montagne.
Notons la présence de Madame Cécile ROL TANGUY. Présidente de l’ACER, de Pierre Rebière, Fabien Garido, de Mr Santa Maria du PCE, de l’Amicale Châreaubriant-Voves-Rouillé, (Mme J Timbaud, L Méchausie) des familles de fusillés,( Michelle Gautier, Claudine Millot, Mr Pierre Rebière ...) de représentants de l’ADIRP, de l’ARAC, de l’AFMD, du PCF, de l’UD CGT ... et des Camarades du comité de Cholet, du Comité départemental du Souvenir des fusillés de Châteaubriant et Nantes, organisateur de cet évènement fort.
Joël BUSON , au nom du collectif rappelant le sens de ces cérémonies, remerciait les participants et souscripteurs qui ont financé le monument.
Carlos FERNANDEZ, rendit l’hommage à l’engagement politique de ces combattants espagnols, et à leur combat contre le fascisme, puis la petite fille d’Alfredo GOMEZ OLLERO, au nom des familles espagnoles, prononça une remarquable allocution, rendant elle aussi un vibrant hommage aux résistants et remercia le collectif du comité du souvenir.
Un repas réunissant 130 convives autour des familles des fusillés français et espagnols, des élus et beaucoup d’amis, se poursuivit l’après-midi, avec la projection du fi lm « Le procès des 42» et un débat avec Alain BERGERAT historien. Jean Chauvin, fils de fusillé et Joël Busson, président du comité du souvenir.
Le lundi 13 février, date anniversaire des fusillades fût une nouvelle journée chargée d’émotions. La réception au Conseil Général où l’accueil du Vice Président Hervé Bocher qui évoquât la non-intervention fut chaleureux avec remise de la médaille du Département aux familles espagnoles. Puis à l’Hôtel de Ville, le repas solennel et exceptionnel offert par la mairie de Nantes où les familles espagnoles reçurent également la médaille de la ville et des cadeaux, avant de visiter le cœur historique de la cité avec l’office de tourisme.
A 17 heures, la cérémonie au terrain de tir du Bêle, où furent fusillés les 37 condamnés du procès des 42 et de nombreux Résistants on notait la présence des représentants du Préfet de Région, du Conseil Régional, du Conseil Général, des maires de Nantes et de la Chapelle Basse-Mer ainsi que de l’Ambassadeur d’Espagne.
L’armée rendait les honneurs et la musique militaire a joué, la Marseillaise, l’hymne espagnol et le Chant des Partisans.
Une large réception avec les associations à la mairie de Nantes clôturait ces trois journées. Au discours de MM Henri DUCLOS adjoint au maire, chargé des Anciens Combattants, représentant M. Jean Marc AYRAULT.
Joël Busson répondit en se félicitant surtout d’avoir réuni les enfants des fusillés français et espagnols…
Dans une brève allocution, le Consul Général, représentant l’Ambassadeur d’Espagne déclarait: « Tout à l’heure, au Bèle, le nom de chaque Fusillé était suivi de «Mort pour la France» et à chaque nom j’ai pensé «Mort aussi pour l’Espagne. Pour l’Espagne Républicaine, pour l’Espagne d’aujourd’hui qui sort de 40 ans d’obscurantisme »...
Les petits enfants de GOMEZ OLLERO ont tenu à remercier, en français, le Collectif et toutes les Collectivités pour toutes ces cérémonies et l’excellent accueil réservé aux familles.
La presse locale à largement couvert cet évènement. La presse Espagnole aussi et à permit ces derniers jours d’établir des contacts avec deux autres familles des fusillés de 1943.
Joël Busson, Jean Chauvin et Carlos Fernandez sont invités en Galice la première semaine d’Avril pour donner des conférences et participer à des cérémonies en hommage aux Républicains Espagnols tombés en Loire Inférieure dans la lutte de la Résistance au nazisme.
En raison de l’important travail généré par cette initiative et ses développements, l’Assemblée Générale du comité départemental du souvenir 44 est reportée au 23 septembre.